-
- Mots d'auteurs -
-
-
-
-
-
Classement par auteurs
Rechercher
-
Une citation au hasard
 
Faibles sont ceux qui blasphèment, forts sont ceux qui louent.
 
 Verner von Heidenstam 
---
-

Nos partenaires
 Création de sites Web, formation... 
 Carlier.AS 
---
 Cocktails, ingrédients, univers de la boisson... 
 Atontour.com 
---
 Recettes de cuisine 
 RégalezVous.net 
---
 Histoires droles, blagounettes 
 A se rouler par terre 
---
-

-

Mot : branches

Il n'existe pas d'homme, si médiocre soit-il, qui n'ait connu, au moins durant une heure, le vertige d'être au-dessus de lui-même. La passion, comme les cyclones, fait voler indistinctement les branches saines et les feuilles sèches.

Edouard Estaunie

lien


Je crois qu'on ne peut rêver que si on a les pieds sur terre. Plus les racines sont profondes, plus les branches sont porteuses.

Juliette Binoche

lien


Une femme a l'importance d'un nid entre deux branches.

Jules Renard

lien


La solitude est une tempête de silence qui arrache toutes nos branches mortes.

Khalil Gibran

lien


La campagne c'est cette musique, cette agitation de branches, de feuilles et de cris qui s'enfle et s'architecture quand on ferme les yeux.

Maryline Desbiolles

lien


Le temps, c'est un peu comme le vent. Le vent, on ne le voit pas : on voit les branches qu'il remue, la poussière qu'il soulève. Mais le vent lui-même, personne ne l'a vu.

Jean-Claude Carrière

lien


La noblesse aurait subsisté si elle s'était plus occupée des branches que des racines.

Napoléon Bonaparte

lien


Le rêve maternel,C'est la tiède tapis,C'est le nid cotonneuxOù les enfants tapis,Comme de beaux oiseauxQue balancent les branches,Dorment leur doux sommeilplein de visions blanches !

Arthur Rimbaud

lien


Les branches des arbres trop chargés rompent.

Proverbe français

lien


N'oublions pas que ce n'est pas le nombre et la longueur de ses branches, mais la profondeur et la santé de ses racines qui font la vigueur d'un arbre.

Gustave Thibon

lien


Encore d'autres citations...

 

-

Nous contacter... | © Richard Carlier
-